Home International Réunion du G7 à Washington : pourquoi Angela Merkel dit NON à Donald Trump

Réunion du G7 à Washington : pourquoi Angela Merkel dit NON à Donald Trump

by Franck Tagouya
La réunion des 7 pays les plus industrialisés au monde se tiendra en juin prochain à Washington.

Conviée à la rencontre du G7 à Washington en Juin 2020 par Donal Trump, la Chancelière allemande, Angela Merkel, n’a pas hésité à décliner l’invitation du Président américain. Alors qu’il était question mi-mars d’opter pour le format de visioconférence, Donald Trump a finalement proposé, la semaine dernière, à ses paires du Japon, du Canada, du Royaume-Uni, de la France, de l’Allemagne puis de l’Italie, un sommet en présentiel qui devrait avoir lieu en juin à Washington. Cette rencontre devrait se tenir essentiellement à la Maison Blanche. Mais des rencontres annexes pourraient se dérouler dans l’Etat du Maryland, dans la résidence présidentielle de Camp David, rapporte le Figaro.
Certains conviés, Emmanuel Macron, Charles Michel du Conseil européen ont souhaité y être, si les conditions sanitaires le permettent. Dans le même sens, Justin Trudeau dit s’en tenir aux recommandations des experts.
Concernant l’Allemagne, le porte-parole du gouvernement, Steffen Seibert, a remercié Donald Trump pour l’invitation. Mais à cause de la situation générale de la pandémie, madame Merkel ne peut pas effectuer le voyage à Washington.

Lire aussi  Mali: Ibk n’a pas versé le sang de ses compatriotes pour se maintenir au pouvoir

Rappelons qu’Angela Merkel a 65 ans, fait partie des personnes exposées. Les Etats-Unis sont jusque-là, le pays où on dénombre le plus grand nombre de cas positifs à la covid-19 : plus de 100.000 morts et 1,7 million de cas de contamination.
Dans son message vidéo hebdomadaire, Merkel a appelé ses compatriotes à la prudence, selon le journal allemand en ligne zeit.de du 30 mai 2020. Après les remerciements pour leur sens élevé du devoir citoyen, Angela Merkel a prié les allemands d’être toujours vigilants et de ne pas sous-estimer les risques de contamination qui demeurent. Elle leur a demandé de savoir profiter de l’assouplissement des mesures tout en demeurant responsables : « …soyons prudents et respectons les besoins de protection des autres » a-t-elle déclaré. Selon elle, il y a des gens qui minimisent le danger parce qu’ils n’ont pas vu de près cette ‘’grande souffrance’’. Erreur ! Il suffit, a-t-elle soutenu, de jeter un regard dans d’autres pays pour comprendre que n’eut été la diligence, la réactivité … le chaos serait arrivé, interpelle-t-elle.
En outre, elle a promis qu’au cours des jours à venir, un plan de relance économique sera adopté pour booster la relance économique.

Lire aussi  Crise au Mali : le M5-Rfp rejette le plan de sortie de la Cedeao


Franck Tagouya

Tu pourrais aussi aimer

Laissez un commentaire