Home Finance, assurance & business Eurobond/Amadou Gon Coulibaly soutient qu’il ne contribue pas à surendetter la Côte d’Ivoire

Eurobond/Amadou Gon Coulibaly soutient qu’il ne contribue pas à surendetter la Côte d’Ivoire

by nticfredy

L’objectif de l’Eurobond était de recourir aux places financières internationales, afin d’obtenir des ressources additionnelles pour faire face au devoir régalien de l’Etat de ivoirien.

L’Eurobond, qui a permis à la Côte d’Ivoire de lever, sur les marchés internationaux, 1 milliard 250 millions de dollars et 625 millions d’euros (environ 1140 milliards de Francs CFA), à des maturités de, respectivement 16 et 8 ans, contribuera au financement du budget de l’Etat ivoirien, notamment le Plan National de Développement (Pnd) 2016-2020. C’est l’une des idées fortes émises par Amadou Gon Coulibaly, Premier ministre, lors de sa conférence de presse, de ce jeudi 15 juin 2017. L’objectif de l’Eurobond était de recourir aux places financières internationales, afin d’obtenir des ressources additionnelles pour faire face au devoir régalien de l’Etat de Côte d’Ivoire.

Celui-ci a informé que les financements obtenus ne vont pas contribuer au ‘’surendettement’’ de la Côte d’Ivoire, comme veulent le faire croire ses détracteurs.
Rappelant que le taux d’endettement de son pays s’établit à fin 2016 à 42,1%, ‘’l’un des plus faibles de la zone Uemoa et largement en deçà de la norme communautaire de 70%’’. Pour Amadou Gon Coulibaly, le souci de son gouvernement est l’amélioration des conditions de vie des populations, notamment en matière d’accès à de meilleurs services de santé, d’éducation, d’eau, d’assainissement, de routes, etc.

Lire aussi  Création d’entreprises en Côte d’Ivoire/Plusieurs d’entre elles meurent avant deux ans, faute d’accès au financement

Revenant sur le succès de cette opération qui a conduit, sa délégation et lui, sur les places financières de Paris, Francfort, Munich, Londres, Boston et New York du 1er au 8 juin dernier, le Premier Ministre Amadou Gon a laissé entendre, que ‘’le grand intérêt manifesté par les investisseurs est la traduction de la confiance en la Côte d’Ivoire, du fait du leadership du Président Alassane Ouattara et de sa vision pour son pays’’. En revanche, le successeur de Kablan Duncan à la Primature estime que les Ivoiriens doivent se mettre davantage au travail pour renforcer les acquis devant conduire à l’émergence souhaitée.

La délégation du Roadshow comprenait le Secrétaire Général de la Présidence, Patrick Achi et les ministres Adama Koné (Économie et Finances), Abdourahmane Cissé (Budget et Portefeuille de l’Etat), Nialé Kaba (Plan et Développement) et Thierry Tanoh (Energie, Pétrole et Développement des Energies renouvelables).

Jean Michael
Source : Primature 

Tu pourrais aussi aimer

Laissez un commentaire