Home Société Covid-19 : huit jours après la reprise des cours dans les lycées et collèges, les cas confirmés explosent à l’intérieur du pays

Covid-19 : huit jours après la reprise des cours dans les lycées et collèges, les cas confirmés explosent à l’intérieur du pays

by La rédaction
36 cas confirmés de Covid-19, signalés à l'intérieur du pays.

Le Conseil des ministres du mercredi 27 mai 2020, a, au titre du ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique, adopté une communication relative à l’analyse de la mise en œuvre du plan de riposte contre la maladie à Coronavirus (COVID-19), au 26 mai 2020. Suite aux dernières mesures prises par le Conseil National de Sécurité (CNS), en date du 14 mai 2020, l’évaluation de la mise en œuvre du plan de riposte contre la COVID-19, au 26 mai 2020 fait ressortir les résultats principaux ci-après :

  • l’augmentation progressive, du fait de la multiplication des prélèvements, du nombre de cas confirmés avec 2 423 cas confirmés dont 1 257 personnes guéries, 30 décès et 1 136 cas actifs au lundi 25 mai 2020 ;
  • pour la première fois, le nombre de guéris comptabilisé à 1 257 cas est plus important que le nombre de cas actifs qui est de 1 136. Les résultats de cette semaine devraient confirmer cette inversion de tendance ;
  • l’intégration effective de nouveaux laboratoires dans le circuit de diagnostic tels que le RETROCI à Abidjan et le laboratoire du CHU de Bouaké, avec le soutien technique de l’Institut Pasteur ;
  • l’ouverture des centres d’accueil et de dépistage de la COVID-19 : Abobo Complexe sportif, Plateau Sorbonne, Attécoubé et Bingerville ;
  • le transfert systématique à Abidjan de 36 cas dépistés positifs à l’intérieur du pays pour une prise en charge adéquate ;
  • l’augmentation de l’offre de prise en charge à 626 lits d’hospitalisation et à 64 lits de réanimation ;
  • la fourniture en équipements de protection individuelle pour les équipes soignantes et la disponibilité des médicaments au niveau des sites de prise en charge et de diagnostic ;
  • la distribution effective des masques de protection aux populations, notamment au personnel de santé et aux populations cibles prioritaires, notamment aux forces de sécurité, aux enseignants et aux élèves;
  • l’application stricte des directives nationales de prise en charge dans les structures sanitaires privées sélectionnées par le Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique ;
  • le suivi sanitaire systématique, pendant une période de deux (02) semaines, de toute personne venant de l’extérieur du pays. Le site de l’Institut National de la Jeunesse et des Sports (INJS) reçoit les personnes entrant en Côte d’Ivoire dans l’attente de leur résultat du test.
Lire aussi  Election du président de la mutuelle du ministère du plan/Une ‘’mascarade’’ organisée par le comité électoral

Aussi, le Conseil a instruit le Ministre chargé de la Santé et l’ensemble des Ministres concernés à l’effet de prendre les mesures appropriées pour renforcer les districts sanitaires dans la lutte contre la COVID-19 et en particulier, les districts sanitaires frontaliers dans leur mission de surveillance et de veille sanitaire. Des instructions ont également été données pour améliorer le suivi des élèves et des enseignants de retour à l’intérieur du pays du fait de la reprise des cours dans les écoles, les collèges, les lycées et les universités. Aussi, la stratégie de transfert systématique des cas positifs vers un site de prise en charge dans le Grand Abidjan devrait permettre de réduire la transmission communautaire à l’intérieur du pays.

Source : Communiqué du Conseil des ministres du 27 mai 2020

Tu pourrais aussi aimer

Laissez un commentaire